Suis-je l’enfant d’un peuple bananier ?

2

Marcel RAPON (photo Alabowdaj)

Notre ami Marcel RAPON, fondateur de l’association « Karisko », nous a adressé ce superbe poème à la créolité qui nous honore, car intitulé : « Tous Créoles ! »

 

 

 

 

 

Tous Créoles !

Suis-je l’enfant d’un peuple bananier
Lequel ne peut se dresser qu’à la force des bwa koré ?

Suis-je l’enfant d’un peuple maracuja
Lequel colonise la cime des autres afin de mieux ramper ?

Suis-je l’enfant d’un peuple orchidée
À l’insultante beauté, née d’un parasitage divinement orchestré ?

Enfin,
Suis-je l’enfant d’un peuple
Dont l’identité est tirée au sort à la roulette russe
Par des aficionados du mein Kampf de la racine unique ?

À tous, je crie ma liberté d’être !
Et, en écho avec l’univers,
Je ris de ma naissance :
« Celle d’une greffe portant de nouveaux fruits ! »
Même si le souvenir de ton aujourd’hui
Erre dans les trous noirs de ton hier ;
Toi qui comme moi, est rejeton d’une greffe,
Si un jour mes pleurs t’interpellent,
Pa dig !

Les larmes qui coulent
Ne sont que les fruits de mon merveilleux rêve
Où rires et pleurs d’un enfant comme d’un peuple
Ne sont que rayon de soleil ou de lune
À jamais lumières
Pour célébrer le demain de toute naissance !

Spéciale dédicace à Roger de JAHAM 

Marcel F. RAPON

Partager

2 commentaires

  1. Mon père qui est mon maître à penser m’a enseigné qu’il faut estimer et entrer en relation avec l’autre pour ce qu’il est et fait, non pour ce qu’il paraît ou dit. c’est là le fondement de ma confiance en Roger et mon adhésion au projet "tous Créoles". Car, me semble-t-il, il s’agit de parachever l’édification d’une société martiniquaise (en synergie ou non avec d’autres) capable de bien digérer son histoire afin d’être créatrice de richesses sociales, économiques et culturelles.
    au-delà les inévitables errements et erreurs de jeunesse, le but est noble; ainsi l’association Tous Créoles a toute ma confiance et mon appui.

  2. Pour moi tous créoles c’est : ………………………………

    JE suis blanche

    TU es noir

    IL est chinois

    ELLE est mélangée

    NOUS habitons la même île

    VOUS êtes solidaire en cas de coup dur

    Pourtant ILS ou ELLES ne se connaissent pas

    Car voici 160 ans qu’il y a conflit

    Pourtant NOUS sommes TOUS CREOLES

    Apprendre à se connaître et à vivre ensemble

    Serait un PETIT pas pour la Martinique

    Mais un pas de GEANT pour son peuple …

    Audrey

Poster un commentaire