Disparition de Barel COPPET

0

L’association « Tous Créoles ! Paris », en la personne de sa présidente Nathalie FANFANT, s’attriste de cette sombre période qui voit disparaître tant d’hommes, fondateurs de l’identité créole.

Après Pierre PINALIE, Jean BALLY et Gérard LA VINY, c’est le clarinettiste martiniquais Barel COPPET qui est décédé dimanche matin à l’âge de 89 ans.

Issu d’une famille de musiciens, Barel COPPET intègre en 1944 l’orchestre de Pierre LOUISS, signe en 1955 chez Phillips, le géant de l’époque, et réalise une dizaine d’enregistrements (on lui doit notamment le fameux « Mwen ni an loto nèf »).

Retiré de la vie musicale publique depuis quelques années, le clarinettiste s’appliquait à « assurer la relève » en prodiguant à ses élèves un « legs vivant à la postérité ». Barel COPPET laissera aux Martiniquais un héritage musical dense et la fierté d’avoir pu compter dans ses rangs un musicien d’une telle étoffe.

L’association « Tous Créoles ! Paris » tient à présenter à la famille ainsi qu’à tous les Martiniquais, ses plus sincères condoléances.

 »Tous Créoles Communication : Béatris COMPERE – 0603242609, Touali MONTREDON – 0674532197 »

Partager

Poster un commentaire