Union des nouveaux cinéastes créoles

1

Thora AMINGO, président de l'association (Photo France-Antilles)

Ils sont jeunes, passionnés de cinéma, et presque tout leur réussit. Ils représentent une nouvelle génération d’artistes aux dents longues, et veulent réinventer le folklore créole. Le groupe qu’ils ont constitué vise à développer et promouvoir le cinéma créole. A leur actif, plusieurs films en court et moyen métrage, et surtout une vision de la créolité que nous partageons pleinement. 

« Pourquoi créole, plutôt qu’antillais ? Parce que le créole est à la fois dialectique et ethnique, il est notre véritable lien au monde à travers son exceptionnelle étendue et ce qu’il implique en terme de métissage, qu’il signifie bien mieux d’ailleurs, du Québec aux Antilles en passant par l’Océan Indien et l’Europe« , explique Amingo Thora, président de l’association.

Leur motivation est claire : « Là où la notion d’identité antillaise peut donc risquer de nous enfermer, celle de cinéma créole, au contraire, nous libère, et pose justement les bases de ce nouveau cinéma qui pourrait être, à l’échelle du monde, celui de demain. » , poursuit Amingo Thora.

Lire l’article de France-Antilles : http://www.martinique.franceantilles.fr/loisirs/sortir/reinventer-notre-folklore-creole-loin-des-cliches-02-09-2010-84402.php

Partager

Un commentaire

Poster un commentaire


trois − 1 =