GUERLAIN : dérapage raciste

1

Interrogé dans le journal de 13h de France 2 ce vendredi 15 octobre 2010 sur la création du parfum Samsara, le parfumeur Jean-Paul GUERLAIN a répondu : « Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin... ».

Conscient de son dérapage, Jean-Paul GUERLAIN a fait la même journée son mea culpa dans un communiqué : « Je présente mes excuses à tous ceux qui ont pu être blessés par les propos choquants que j’ai tenus au journal télévisé de 13 heures sur France 2 aujourd’hui vendredi 15 octobre. Mes paroles ne reflètent en aucun cas ma pensée profonde mais relèvent d’un dérapage hors de propos que je regrette vivement. »

Un tel incident ne pouvait laisser sans réaction. Car autant l’utilisation de l’expression populaire « travailler comme un nègre » -qui n’est d’ailleurs pas du meilleur goût- n’est pas répréhensible en soi, autant l’affirmation, dans la seconde phrase, d’une nature fainéante du « nègre » relève de l’injure raciale. 

Mais au-delà du choc des mots, ce dérapage illustre la terrible survivance d’une certaine éducation empreinte de préjugés. De telles paroles sont d’autant plus dévastatrices qu’elles sont prononcées avec un naturel et une désinvolture qui laissent pantois. Impossible alors de ne pas penser que le sens de ces mots soit profondément ancré dans l’esprit de Monsieur GUERLAIN, qui avait oublié ce jour-là qu’il n’était pas dans son salon avec des amis partageant ses traits d’humour, mais à la télévison publique, dans un journal national diffusé en Outre-mer et dans le monde entier. 

La question est de savoir si les excuses publiques vont suffire à effacer des propos aussi surprenants qu’inadmissibles. Car oui, vous avez blessé, Monsieur GUERLAIN. Le pardon aurait pu être accordé si tous ceux qui ont reçu ce poignard en plein coeur n’avaient pas aussi compris que vous regrettiez bien plus d’avoir prononcé en public ces mots, qui peuvent ternir l’image des parfums GUERLAIN, que d’avoir heurté des personnes qui, non seulement travaillent aujourd’hui durement pour gagner leur vie, mais dont beaucoup d’ancêtres sont morts de travail et d’esclavage.

Autres réactions : CollectifDom, réaction aux propos de JC GUERLAIN 

RESPECT DOM Communiqué JP GUERLAIN

Ecoutez aussi Audrey PULVAR : http://www.wat.tv/video/quand-audrey-pulvar-repond-351nd_2hpbt_.html

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: CollectiDom

Poster un commentaire