Le MIR et le COFFAD portent plainte contre « Tous Créoles ! » et Antilla

7

Dominique MONOTUKA

Notre association et l’un de ses co-présidents, Roger de JAHAM, font l’objet d’une plainte avec constitution de partie civile déposée le 14 octobre 2010 par l’association MIR (Mouvement International pour les Réparations) présidée par Garcin MALSA, et par le COFFAD (Collectif des fils et filles des Africains déportés), présidé par un certain Assani FASSASSI. Ces deux organisations ont élu domicile au cabinet de l’avocat Dominique MONOTUKA. L’hebdomadaire « Antilla » est également mis en cause dans cette plainte.

Ce n’est pas sans surprise que nous avons été informés par des amis de l’existence de cette plainte, d’autant que ses motifs ne sont rien moins que les faits d’apologie de crime contre l’humanité et d’incitation et provocation à la haine raciale !

Pour la parfaite information de nos membres et sympathisants, nous vous proposons ci-après de télécharger les différents éléments du dossier existant actuellement, ainsi que le « regard » porté par Gérard DORWLING-CARTER, co-fondateur de « Tous Créoles ! », sur cette affaire :

PLAINTE MIR + COFFAD

Le procès de la créolité, par Gérard DORWLING-CARTER

 

 

Partager

7 commentaires

  1. La stratégie de Garcin Malsa et du MIR est limpide : installer une « peur muette » dans l’opinion publique pour affaiblir toutes les initiatives d’apaisement de notre société. Décourager les bonnes volontés et les intimider pour que rien ne change. Le maintien des clivages est le fond de commerce de ces haineux. Sans ces clivages, ils n’existeraient plus. Ne nous laissons pas intimider par ces coups de gorge! Il n’y a aucune honte à se revendiquer Tous Créoles ! Bien au contraire !

  2. Moi je suis créole parce que je parle créole je mange créole boudin pâtés cochon jambon tinain lan mori je bois créole shrubb rhum punch coco etc etc…!!! Et surtout quand je suis à paris je n’ai qu’une envie faire pssssssssssssssssssiitttttttttttttttttt à toutes les « Chabines » que je vois passer dans le métro…. lol!!mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!! Plus sérieusement refuser le terme créole pour définir la sociéte martiniquaise c’est du nihilisme refuser une partie de ses orgines et même si Le maitre Césaire a prôné la valorisation du NEGRE par le surréaslisme il faut accepter ses différentes origines pour être bien dans sa peau allez à trinidad et regardez une métisse Indienne blanche chinoise vous comprendrez ce que le mot créole siginfie allez à la nouvelle orléans ou vous entendrez parler le créole et vous retrouverez des plats en rapport avec ceux que l’on trouve en martinique vous comprendrez ce que le mot créole veut dire, car j’ai moi j’ai du » sang » indien blanc caraibe chinois et je crois même juif et jusqu’a présent je ne sais pas lequel est le plus dominant donc garcin ton discours est rétrograde et masturbatoire seul hitler et sarko ont du sang pur…. lol!! mdrrrrrrrrrrrrrrr!!! See you soon les illusionistes… lol!! mdrrrrrrrrrrrrrrrrr!!!! »

  3. Dés que l’on veut aller de l’avant, il y a toujours des haies et des barrières, sautons les sans hésiter et comme on dit aux Antilles laisse les mécréants de coté
    TIEN BON PAS MOLI MOIN BO ZOT
    MERCI A TOUS CREOLES et à ses ADMINISTRATEURS

  4. Bonjour, ami Gérard

    Et merci pour ton amical message de soutien. Malheureusement, pour beaucoup de nos détracteurs il est plus facile de détruire que de construire !

    Amitiés créoles,
    Roger de JAHAM

  5. Bonjour à tous,
    Bien faire et laisser dire ! En ce qui me concerne, je ne m’engage que pour les causes qui me grandissent et non celles qui m’abaissent. Je suis consciente de faire de la résistance à l’attitude et la mentalité sociétales actuelles qui nous entrainent vers le bas.
    Amitiés créoles
    Danièle

  6. Salut,

    Au début, lorsqu’on m’a parlé de la plainte de Malsa et du COFFAD, j’ai ri. Je me suis dit qu’il ne pouvait s’agir que d’une blague de potache… Et puis j’ai lu la plainte ! Wow ! Faudra que ces mecs arrêtent de fumer la moquette !

    Donc, si j’ai bien compris, au-delà de Tous Créoles, il va falloir qu’ils traînent Confiant, Chamoiseau, Bernabé, Glissant et Pépin en justice, et qu’ils expliquent au tribunal que la langue créole (qui fait partie du processus de créolisation) n’est elle aussi qu’une horreur issue de la nuit coloniale et de l’esclavage…

    On jou, nou ké las maché si tèt Matinik kon Gwadloup… Si sé chinwa la pa pwan plas an nou avan ! Ces mecs sont attachés comme des sangsues à leur fonds de commerce « nèg kont béké et milat ».

    Hold it rèd and don’t moli !

  7. La Créolité gêne pour un raison toute simple : elle est née du compromis, de la cohabitation forcée du Blanc et du Noir. Elle gêne le Béké qui se retrouve cousin germain du mulâtre et cousin par alliance du Noir ; elle gêne le Noir qui se retrouve à partager la même langue, la même cuisine, la même musique etc… que son ancien maître.

    Il est tellement plus facile, psychologiquement, de vivre dans l’Identité unique (dans le fantasme de l’Identité unique). Or, la Créolité c’est l’Identité multiple. Il n’est pas facile de la vivre tous les jours. C’est un combat quotidien. C’est pourquoi Obama (« le premier président créole des Etats-Unis » dixit Glissant et Chamoiseau) préfère se dire « Noir » alors qu’il a été abandonné par son père africain et élevé par sa mère et sa grand-mère blanches. Toute personne qui parle anglais est étonnée en écoutant Obama : il a l’accent des Blancs !!! Des Blancs de la Côte-Est plus précisément. Pas l’accent de Harlem ou du Bronx !

    La Négritude, en valorisant notre seul apport « noir », a, hélas, contribué à renforcer l’Identité unique qu’avait mis en place depuis trois siècles la Blanchitude. Exemple : la Blanchitude va valoriser Mozart et la musique classique et la Négritude le bèlè ou le gwo-ka, tandis que la Créolité va mettre en avant des musiques métisses telles que la biguine, la mazouk ou le zouk.
    GDC

Poster un commentaire