D’où vient votre nom ?

2

Enry LONY, généalogiste

L’histoire des noms des familles créoles est un sujet qui intéresse de plus en plus de Martiniquais. Aussi, la causerie-débat organisée par notre association jeudi dernier le 31 mars a connu un réel succès : une centaine de personnes sont venues écouter Enry LONY, généalogiste professionnelle, à l’invitation de « Tous Créoles ! ».

La conférencière était présentée par son amie Véronique ELISABETH, historienne ; les deux jeunes femmes ont su allier ce soir-là charme et compétences.

Gérante du cabinet FAMILLES ET PATRIMOINES spécialisé dans la recherche des héritiers, Enry LONY exerce aussi dans le domaine de la généalogie familiale. Passionnée par l’histoire des patronymes en particulier et celle de son pays en général, fondatrice de l’Association Martiniquaise sur l’Histoire des Familles (AMARHISFA) et animatrice d’ateliers de formation en généalogie, Enry LONY est venue répondre aux interrogations posées par les membres et sympathisants de « Tous Créoles ! » sur l’origine des noms implantés dans notre île.

Des noms issus d’ancêtres différents, inscrits dans nos généalogies et plus ou moins identifiés dans nos filiations respectives, pour les plus chanceux depuis le début la colonisation, jusqu’après l’abolition de l’esclavage et l’arrivée de nouveaux immigrants.

Les noms des familles martiniquaises sont classés, comme ceux de la métropole, en quatre catégories majeures : les noms issus de noms de baptême (BERNARD, GUILLAUME, JEAN, LOUIS, …), les noms qui désignent le lieu d’origine de la famille ou sa localisation (ALGER, BERLIN, KABILE, NAPOLI, ROME, ZAIRE,…), les noms qui traduisent un métier (BOULANGER, CHARPENTIER, MESSAGER, PATRON, VEILLEUR,…), et les noms qui évoquent des sobriquets des plus divers (COCO, DIPHÉ, GARRÉ, MACOMMERE, MANLA, RAZIER, TITIRY, ZECLER,…). S’y ajoutent les noms choisis par l’individu lui-même et les noms imposés par l’administration laïque ou religieuse.  

L’origine des noms des familles des colons (ALBERT, DEPAZ, REYNAL de SAINT MICHEL, HAYOT, MOLINARD,CASSIUS de LINVAL,…), ceux des ancêtres indiens (CHINGADOU, ALAMELOU, GOVINDIN, NAYARAINEN, RANGASSAMY,…), des ancêtres chinois (HO-HIO-HEN, OUENSANGA, TAÎLAMÉ, YANG-TING, WAN, ..) et ancêtres africains arrivés après 1848 (BINGUE, DRAMÉ, FONDI, GOMA, M’BASSE, N’GUELA, VETE-CONGOLO, ….), a aussi été évoquée. 

Des méthodes d’investigation et des sources de recherche pour espérer étoffer sa généalogie avec l’exploitation de documents nominatifs souvent inconnus du grand public ont été présentées par la généalogiste  : centres d’archives, documentation, réseaux d’entraide, Internet, etc. Aux registres paroissiaux, registres d’état civil et tables décennales déjà numérisés vont bientôt se trouver les sources notariales (répertoires, minutes, registre du contrôle et registre de l’enregistrement) et, prochainement, les archives militaires avec notamment l’indexation prévue des registres matricules.

En savoir plus : http://www.famillesetpatrimoines.com/

Une soirée véritablement passionnante, au cours de laquelle est d’ailleurs intervenu « en renfort » Guillaume DURAND, historien auteur de différents ouvrages sur le sujet, dont : Les noms de famille d’origine africaine de la population martiniquaise d’ascendance servile (Editions l’Harmattan) http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=33724

Partager

2 commentaires

  1. Bonjour, je suis devenue l’épouse de Miguel Claude Alger depuis
    le 23 août 2003. Or je suis d’origine Mauricienne et mon nom de jeune fille est Martial. Je suis sans cesse interrogée sur mon lieu de travail sur l’origine du nom Alger. Cela me frustre de ne pas savoir d’autant que nous avons un petit garçon porte le nom Alger.
    Merci de votre aide et ou conseils afin d’orienter mes recherches.
    Bien Cordialement,
    nadia.martial.alger@gmail.com

Poster un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.