« Tous Créoles ! » s’oxygène à la Caravelle

1

Dimanche 24 juillet dernier, encadrés par deux guides de randonnée diplômés d’État, une cinquantaine de membres et sympathisants de l’association « Tous Créoles ! » se sont oxygéné les poumons et dégourdi les jambes au long d’un parcours en boucle d’environ 8 kilomètres sur la Presqu’île de la Caravelle.

Site protégé dépendant du Parc Naturel Régional de la Martinique, classé Réserve naturelle pour sa géologie, sa faune, sa flore ainsi que pour son histoire, la Presqu’île de la Caravelle constitue un cadre remarquable pour une telle randonnée grâce aux multiples milieux qu’elle renferme : forêt sèche, côte rocheuse, mangrove et anses de sable blanc.

Nos marcheurs ont ainsi pu admirer le phare de la Caravelle, vigie la plus orientale de notre île depuis 1862, la côte sauvage assiégée par les vagues de l’océan Atlantique, la flore particulière du site -dont les très rares abrico bôd lan mè et les palétuviers rouges, blancs et noirs-. Après une première étape de deux heures trente de marche, à la Baie du Trésor une halte rafraîchissante et un bain de mer attendaient les randonneurs, qui ont ensuite repris leur trace vers l’entrée de la réserve, non sans explorer au passage la forêt sèche et la mangrove grâce aux passerelles de bois judicieusement installées par l’ONF.

Malheureusement, nos amis ont aussi pu constater de visu la forte pollution constituée par les masses d’algues des Sargasses accumulées au fond des criques de la presqu’île, phénomène qui constitue aujourd’hui un grave sujet de préoccupation pour tous les riverains des côtes de la Martinique.

Tous se sont enfin retrouvés vers treize heures à l’Anse l’Étang pour apprécier le ti-punch de l’amitié ainsi qu’un délicieux repas créole, faisant de cette journée un moment fort de rencontre et de partage avec l’Autre.

Voir toutes les photos


Partager

Un commentaire

Poster un commentaire


+ six = 8