Journées créolophones à la Martinique

0

Garcin MALSA

« Nou kontan wè zot ! » : c’est par ces mots de bienvenue en créole que Garcin MALSA (maire indépendantiste de Sainte-Anne à la Martinique, et initiateur de la Fédération des Collectivités Créoles (FCC) présidée par le maire Guadeloupéen Jean-Claude MALO) a accueilli le jeudi 2 février 2012 les membres de la FCC aux Journées des Collectivités créolophones. 

« La Caraïbe est un ensemble qui a la même histoire, la même géographie… Sortons de la division où on nous a mis. » La problématique des ces journées -où seul le créole avait droit de cité- était ainsi posée : supprimer les visas entre les îles françaises et les autres, et rechercher les actions à mener en matière de coopération avec la Caraïbe.

Pour y parvenir, l’objectif des participants est de se regrouper au sein d’une force alternative afin de parvenir, à terme, à resserrer les relations entre les pays créoles de notre région.

Outre la Guadeloupe, Haïti, le Venezuela et la Dominique avaient envoyé des délégations.

Partager

Poster un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.