Journées créolophones à la Martinique

0

Garcin MALSA

« Nou kontan wè zot ! » : c’est par ces mots de bienvenue en créole que Garcin MALSA (maire indépendantiste de Sainte-Anne à la Martinique, et initiateur de la Fédération des Collectivités Créoles (FCC) présidée par le maire Guadeloupéen Jean-Claude MALO) a accueilli le jeudi 2 février 2012 les membres de la FCC aux Journées des Collectivités créolophones. 

« La Caraïbe est un ensemble qui a la même histoire, la même géographie… Sortons de la division où on nous a mis. » La problématique des ces journées -où seul le créole avait droit de cité- était ainsi posée : supprimer les visas entre les îles françaises et les autres, et rechercher les actions à mener en matière de coopération avec la Caraïbe.

Pour y parvenir, l’objectif des participants est de se regrouper au sein d’une force alternative afin de parvenir, à terme, à resserrer les relations entre les pays créoles de notre région.

Outre la Guadeloupe, Haïti, le Venezuela et la Dominique avaient envoyé des délégations.

Poster un commentaire


+ six = 9