Les bagnards du canal de Panama

0

Couv-Joseph-jos-PanamaLe canal de Panama ! Un ouvrage pharaonique, qui a exigé la mort de dizaines de milliers d’ouvriers venus de toute la Caraïbe et même d’Europe : 22.000 morts durant la « période française » avant 1905, plus encore d’autres milliers durant la « période américaine » jusqu’en 1913, année de son inauguration.

Parmi ces ouvriers-bagnards, près de 8.000 Guadeloupéens et Martiniquais venus, comme tous les autres, chercher un avenir meilleur (la Martinique venait de vivre l’éruption de la montagne Pelée de 1902). A l’est de Panama-City, entre la ville et la jungle, se trouve le « Cimetière antillais », promu aujourd’hui monument historique panaméen.

Mais outre ces morts « au bagne », des centaines d’ouvriers antillais ont fait souche dans cet isthme de l’Amérique centrale.

Joseph JOS en séance de dédicace

Joseph JOS en séance de dédicace

C’est leur histoire, et celle de leur émigration, que Joseph JOS nous raconte dans son ouvrage richement documenté, publié chez l’Harmattan.

Notre association « Tous Créoles ! » présentera ce livre lors d’une conférence-débat publique avec son auteur le jeudi 13 juin prochain !

Partager

Poster un commentaire