9 commentaires

  1. J’espère que Raphël Confiant et tous les créolistes comme Chamoiseau, Bernabé and co seront satisfaits de ce verdict car il est jugé que parler créole n’est pas faire l’apologie de l’esclavage comme certains débiles le prétendaient ( je pense à …. mais silence je censure )

  2. Bravo ! C est une excellente nouvelle et Tous créoles n en est que plus légitime.
    Je viens de lire. Les motivations : elles sont excellentes et très éclairantes. Elles portent en elle ce qui pourrait devenir la définition de la,creolité
    Amitiés
    Sylvie GR

  3. Bravo! Si cet arrêt de justice pouvait servir de leçon aux exaltés qui confondent leurs humeurs avec la vérité ( pas tous les Martiniquais, pas plus qu’en Gpe les exaltés de Karukéra ne doivent être confondus avec LES Guadeloupéens ) cette affaire aura été utile. Mais il ne faut pas rêver. Ne pas rêver, mais espérer, et contribuer à la pacification des esprits et des coeurs. De tous les cœurs. En ce temps de Noël « Paix aux hommes de bonne volonté »!
    Edouard BOULOGNE

  4. Merci Co-Président pour l’information que je n’avais pas noté dans les médias.
    Sinon sache que je n’ai jamais eu aucun doute sur cette affaire et que je savais intuitivement qu’il en serait ainsi.

    Longue vie à tous créole!

    Bertrand

  5. Je suis heureuse pour vous que votre bonne foi ait été prouvée et que le sens de vos propos n’ait pas été dévoyé
    Bon courage pour la suite…
    Amitiés créoles
    FMLBDN

  6. l’irrecevabilité de la plainte semblait une évidence, mais la justice c’est comme l’hôpital : on ne sait jamais comment on en sort…

    il est bon de savoir que cette justice a reconnu qui était le malade !… un pas qui fait reculer un peu la maladie que « Tous Créoles » combat avec persévérance, courage et détermination et c’est certainement plus une satisfaction qu’une victoire.

    Tiémbé,
    Olivier.

Poster un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.