Trop noire ou trop blanche ?

2
Flora COQUEREL

Flora COQUEREL

Flora COQUEREL, Miss France 2014, est magnifique, tout comme sa quatrième dauphine, Chloé DEHER, Miss Guadeloupe. Deux superbes jeunes femmes, toutes deux métisses, belles, intelligentes, les hasards de la génétique faisant l’une de phénotype plutôt noir, l’autre plutôt blanc.

Et l’on assiste à cette chose insensée au 21° siècle : qu’il y ait, au même moment, d’un côté de l’Atlantique des personnes ne supportant pas qu’une Miss France puisse être plutôt noire, et de l’autre, qu’une Miss Guadeloupe puisse être plutôt blanche…

Qu’il y ait des racistes en France, minorité nostalgique d’une certaine époque, nous le savons et le déplorons. Mais chez nous, ici en Martinique, en Guadeloupe, nous le découvrons et en sommes choqués.

Chloé DEHER

Chloé DEHER

Nous qui sommes les fruits d’un métissage multiple, d’un formidable brassage de races et de cultures, comment expliquer ces réactions ? Regardons autour de nous : y a-t-il des familles de « tout blanc », des familles de « tout noir », des familles de « tout beige » ? Non ! Dans la même famille, il y a plus souvent que rarement une graduation de couleurs de peau allant du plus foncé au plus clair, accompagnée de la même graduation dans la couleur des yeux, des cheveux. Alors, comment expliquer, comment accepter ces réactions malsaines ? Avons-nous tant envie de nous « voir » plus Africains que nous ne le sommes ?

Nous sommes des peuples métissés. Aux Antilles, du chaudron fondateur de l’esclavage est née cette infinité de nuances qui colorent les peaux des Créoles à des degrés divers, d’autant plus que des arrivants de l’Inde, de Chine ou du Proche-Orient sont venus, à leur tour, apporter des touches nouvelles. Nos populations présentent au 21° siècle un extraordinaire patchwork d’hommes et de femmes ayant la peau pâle ou brune, les yeux clairs ou sombres, le cheveu lisse ou crépu. Les Antilles sont devenues, en un temps remarquablement bref, une sorte de résumé de la planète, plongeant les racines de leurs populations dans plusieurs continents, et mélangeant ces racines.

Et ces deux jeunes femmes du concours de Miss France, par le plus grand des hasards, se retrouvent toutes les deux représenter la France dans toute sa diversité, et rendent visible une partie de notre histoire que nous connaissons bien, mais que nos compatriotes de l’Hexagone ignorent encore pour la plupart. C’est finalement une chance, car plus que tout, c’est l’ignorance qui fait le raciste.

Mais, depuis des décennies que le concours « Miss beauté noire » existe à la Martinique, en ne voulant voir dans ces jolies métisses, dans ces belles créoles qui concourent, que des Noires, cela ne contribue-t-il pas à créer un certain malaise, et, par ricochet, ces réactions malsaines ?

Partager

2 commentaires

  1. Je ne me casse pas la tête. C’est simple pour moi, le racisme doit être condamné au même titre que la pédophilie. Il est inadmissible que vous soyez visé parce que vous êtes ou trop noir ou trop blanche, ou que l’on estime que vous aurez plus de chance dans la société parce que vous êtes claire et que l’autre non parce qu’il est foncé… HALTE!!!!!!!! Venant s’en à la Martinique, où moi même j’ai eu à subir ce type d’invective, allant jusqu’à me faire traité de métisse, de raciste… envers qui vous devinerez jamais, par des Martiniquais afro-descendants… C’est inimaginable… Il faut que cela cesse… Cet article est bien fait. Et plus que jamais affirmons nos ascendances… sans complexe… Pour ceux qui ne le savent pas la mère de Chloé n’est pas blanche. C’est une Saintoise de Terre-de-Bas. Elle a fait ses études à Montpellier et je l’y ai connu. Sincèrement, le racisme est le frère de la jalousie… Analysez bien d’où vient le racisme contemporain… Il n’est pas forcément fondé sur l’idée d’infériorité de l’autre par rapport à sa race… Cette jalousie naît de l’envie, de la rage parce que l’on voit l’autre plus nanti, plus agréable à admirer, plus intelligent, plus confortablement installé, plus sollicité pour son naturel, davantage considéré par rapport à ses qualités, ses compétences… Le raciste étouffe de rancoeur à cause de tout cela… Et bien sûr grand abruti, il fait un amalgame de tout d’un côté c’est le Blanc qui croit que ses privilèges sont menacés et qu’il faut mettre un holà à l’envahissement de tout ce qui n’est pas de sa « race » et, de l’autre côté c’est le Noir qui passe son temps à déterrer la hache de guerre évoquant, se lamentant sur un passé douloureux qui l’empêche de réussir, d’accéder à la richesse, d’être l’éternelle victime de la la misère et de l’injustice du monde, d’occuper le dernier rang comme « deux talons » ou oh! excusez mon franc-parler « les graines du chien » et, qui en cela nourrit un esprit revanchard… Voilà les raisons de ce racisme alimenté par des tarés génération 21ème siècle… Les poules ont de la concurrence dans l’air. Pendant un entraînement à la promenade, une fille blanche au cheveu roux et long avait du mal à marcher… Rien à faire, c’était difficile… Je lui ai dit « pense à tes ancêtres négresses, imagine comment elle aurait pu marcher? », et bien, cela l’a débloqué… parce qu’il lui fallait un certain balancement qu’elle n’avait pas… Personne ne sait qu’elle a du sang nègre, mais c’est sa mère blanche, il y a trois ans qui me l’avait dit pour une autre de ses filles également blanche et rousse… La mère blanche était fière de le dire… Pour une autre des filles blanche également, la grand-mère de son père était une négresse… Encore une fois, c’est la mère blanche qui me l’a dit et, sans aucun complexe… C’est souvent maintenant, que je vois et j’entends les Martiniquais aux caractéristiques négroïdes dominante revendiquer leur seule ascendance africaine… Sachez que les Africains vous voient avec une ascendance européenne également… Les métisses ils les connaissent bien avant la traite négrière, bien avant la cale du bateau négrier… Sur ce point, arrêtons d’être des demeurés de l’histoire…

  2. Pour ma part, j’ai été en guadeloupe et la majorité des femmes et hommes que j’ai vu etaient noires, d’un noir intense, alors je suis désolé de vous contre dire mais la guadeloupe n’est pas un peuple métissé, je parlerais plutôt de brassage ethnique, il y a certe une partie dite « chabin » « indien » « libanais »(communauté un pu plus fermée) et des metisses( guadeloupeen/blanc) etc ( peut une atrois personne sur 15 ) bref jimagines d’apres ce que j’ai vu désolé pour mon manque de precision mais il est impossible de faire des généralités en extrapolant ces parties de la populations au detriment de la majorité, et oui!!!! La guadeloupe est mieux représenté par une noire!!! Faut arrêter de fuir tout ce qui a un rapport avec le fait d’etre noire!! j’affirme haut et fort et fiere de dire que nos ancêtre les plus proches, oui nos semblables !!!!!ne sont ni chinois ni indien ni moyen orient mais avant tout africain subsaharien <3. Et tous les antillais devraient le savoir et accepter notre histoire commune , arrêtons d'être des déracinées, connaitre son histoire c'est mieux avancer et embrasser nos origines AFRICAINES!!!!!! Muah
    Peace
    Signé: Une fille reunionaise guadeloupenne/syrienne et oui bien ke brassée, l'origine africaine se retrouve dans chacune de mes origines !! Je les embrasse et vive la france quand meme.

Poster un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.