Deux femmes, deux livres, un même humour !

0

touscreoles_murieltramis_laurettemascamille« En mesurant seulement 1,60 m, je ne peux pas être un grand écrivain ! ». Le ton était donné pour cette rencontre littéraire exceptionnelle de deux femmes-auteures martiniquaises, réunies à l’initiative de l’association « Tous Créoles ! » jeudi 27 mars au soir au Lina’s Café de Manhity !

« Deux femmes, deux livres, un même humour ! » avait annoncé l’invitation, largement diffusée par Internet et les réseaux sociaux. Laurette MAS-CAMILLE était invitée à présenter et dédicacer son livre « Quand je serai béké » (Et autres nouvelles plus probables), et Muriel TRAMIS l’était de même pour deux de ses ouvrages, « Au cœur du giraumon » et « Contes créoles et cruels » (Editions Dagan). Un pari tenté –et gagné- par « Tous Créoles ! », que de réunir ces deux auteur(es) à l’humour pimenté.

Muriel TRAMIS

Muriel TRAMIS

La salle était vite comble, et après les mots de bienvenue de l’association, Muriel TRAMIS était présentée par l’un de ses amis, l’Argentin « créolisé » Alejandro BUZZI. Ingénieure de formation, Muriel accomplit une carrière dans les métiers de haute-technologie : armement à l’Aérospatiale, conceptrice de logiciels éducatifs, de jeux vidéo et de films d’animation en 3D. Aujourd’hui chef d’entreprise, elle dirige la société AVANTILLES, spécialiste de réalité augmentée et de mondes virtuels en 3D et en temps réel pour le web. Mais l’écriture l’a toujours titillée, et elle publie en 2011 son premier roman, « Au cœur du giraumon », préfacé par Gerry l’ETANG. Ce livre est une autofiction qui décrit la société martiniquaise fortement cloisonnée des années 73-74 à travers le vécu de trois adolescentes surdouées, une békée, une mulâtresse et une négresse, en classe de seconde au Couvent Saint-Joseph de Cluny à la Martinique. Publié en fin 2013, « Contes créoles et cruels » est un recueil de « 13 philocontes épiques des Tropiques », dans lesquels Muriel TRAMIS s’amuse à confronter quelques créatures mythiques, issues de nos croyances populaires créoles, avec les pauvres mortels que nous sommes. Bien entendu, cela finit toujours mal ! Pour notre plus grand plaisir… Couv contes creoles cruels Tramis

Laurette MAS-CAMILLE

Laurette MAS-CAMILLE

Puis c’était au tour de Laurette MAS-CAMILLE de se présenter elle-même (qui la connaît mieux qu’elle ?) avec son humour au naturel au nombreux public, déjà fortement amusé. En costume indien –sa tenue habituelle- Laurette est rapidement entrée dans le sujet, expliquant avec simplicité qu’elle n’avait aucun diplôme (Bac moins 12), et que le titre de son ouvrage « Quand je serai béké » était bien sûr quelque peu volontairement provocateur, afin de susciter l’intérêt des lecteurs. En fait, c’est le sujet de la première des douze nouvelles inédites que contient son recueil, et celle-ci raconte avec humour les démarches désespérées d’une maman antillaise pour « éclaircir » sa descendance… Ainsi, de Man Zoreille, fermement déterminée à blanchir par tous moyens la couleur de peau de sa descendance, à cet homme battu et amoureux malgré tout, de Mathieu, le bourreau d’enfants, à Jofred, grand magouilleur victime de son insuccès, tour à tour hilarantes, émouvantes ou écœurantes, ces douze nouvelles se terminent toutes par une chute dont vous ne vous relèverez pas si facilement ! Et dans la salle, tout le monde a vite compris qu’avec « Laurette l’écrivette », on rit à chacune de ses phrases, à l’oral comme à l’écrit. C’est un des spectateurs qui évoquera l’autre passion de Laurette MAS-CAMILLE, le piano ; et nous apprenons alors qu’elle est aussi une grande (« mais non, je suis toute petite ! ») interprète de musique classique.Couv livre béké laurette mas-camille

Au total, une très belle soirée littéraire, pleine de bonne humeur, à l’issue de laquelle les participants s’arrachaient des dizaines de livres, gentiment dédicacés par leurs auteur(es).

Partager

Poster un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.