« Un élément fort de notre patrimoine créole »

0
Catherine MARCELINE

Catherine MARCELINE

Avocat, médiateur et passionnée d’histoire, Catherine MARCELINE observe de façon avisée et attentive notre société antillaise.

Elle nous invite à découvrir ses derniers travaux : « Les ACHILLE et les NARDAL, deux familles martiniquaises d’exception, qui constituent un élément fort de notre patrimoine créole »

Jeudi 5 novembre 2015 à 18h, dans la salle du Conseil municipal de la ville de Schoelcher

Les ACHILLE et les NARDAL, deux familles qui, par l’excellence et la diversité des parcours de leurs membres, ont contribué à la richesse de notre société martiniquaise. Tout d’abord, Paul NARDAL, dont les ouvrages de travaux publics sont encore visibles, et sa femme Louise ACHILLE, qui fut à l’origine de plusieurs structures d’entraide sociale.

Leurs filles, les sœurs NARDAL, ont porté le mouvement de la Négritude et contribué à l’émergence d’une véritable conscience noire jusqu’aux générations suivantes, parmi lesquelles Yves GOUSSARD, le plus jeune résistant de France mort en camp de concentration ; ou encore Christiane EDA-PIERRE, la première cantatrice noire de France.

Louise ACHILLE et Paul NARDAL

Louise ACHILLE et Paul NARDAL

Leurs oncles et cousins, les ACHILLE, dont l’un fut héros de la guerre 14-18, tandis que d’autres offraient à la société française la connaissance de la musique sacrée noire américaine en général, et des negro–spirituals en particulier.

Partager

Poster un commentaire