8ème édition de Paroles de créoles – 25 avril 2019

0

De gauche à droite : Tony Chasseur – Greg Germain – Migail Montlouis-Félicité – Julien Leleu – Marie-Line Mormin – Gary Cadenat – Anne-Sophie Valentine – Mario Canonge – Fabrice Di Falco – Erick Dédé.

Le jeudi 25 avril 2019, s’est tenue la 8ème édition de Paroles de créoles, à l’occasion du Printemps des poètes. Pour la cinquième année consécutive, le ministère des Outre-mer a accueilli cette lecture-spectacle de l’association Tous Créoles ! qui réserve chaque année des surprises à ses adhérents et sympathisants friands des perles de la littérature créole.

Le thème national de « La Beauté » a été servi dans cette rencontre musicale autour des mots par les comédiens Garry Cadenat et Greg Germain, la chroniqueuse Migail Montlouis-Félicité, l’accordéoniste Anne-Sophie Valentine, le contrebassiste Julien Leleu et le contre ténor Fabrice Di Falco.

Introduite par Tony Chasseur, le maître de cérémonie depuis quatre ans, cette édition 2019 de Paroles de créoles était parrainée par Mario Canonge, auteur-compositeur-interprète d’envergure internationale.

L’ouverture de la soirée revenait au chef de cabinet de la ministre des Outre-mer, Eric Cayol, qui a rappelé l’attachement du ministère à cet évènement qui lui permet de proposer aux ultramarins une bulle culturelle en leur maison à l’occasion du Printemps des poètes. Les deux présidents de Tous Créoles !, Marie-Line Mormin et Erick Dédé ont rappelé la démarche fraternelle de l’association par la promotion des patrimoines créoles ainsi que la consignation de son acception de la créolité dans un livre à paraître prochainement et intitulé « Créoles tout bonnement ». Le parrain, Mario Canonge, a salué l’initiative de l’évènement Paroles de Créoles avant d’inviter ses filleuls d’un soir à être « forts » dans leur art.

Les salons ministériels ont ensuite résonné de la voix magistrale de Garry Cadenat, déposée sur les paroles de « Si ou sa révé » de Mario Canonge, en hommage au parrain. Puis, les spectateurs ont eu la joie de voir tous les intervenants se succéder en un ballet gracieux autour des textes de la littérature des territoires créoles sélectionnés par Migail Montlouis-Félicité. Leurs voix élégantes, chaudes et captivantes ont été tantôt appuyées par la virtuosité de Anne-Sophie Valentine à l’accordéon sur les mélodies « Paulo » et « Concerto pour piano cassé » du compositeur Arthur Anglionin ou tantôt par la maestria de Julien Leleu à la contrebasse sur son œuvre propre, « Aimer ».

La musicalité des textes a été explorée jusqu’aux accords de « Penser sans pouvoir agir » du Chevalier de Saint-Georges, composition interprétée avec brio par Fabrice di Falco qui a donné une dimension inédite à cet évènement en y introduisant, pour la première fois, la musique lyrique.

D’une qualité remarquable, le spectacle n’a laissé aucun répit, ni pour les yeux, ni pour les oreilles.

En fin de soirée, le maître de cérémonie, Tony Chasseur, a clôturé ce moment de grâce dans ses habits de crooner en offrant au public deux classiques du répertoire traditionnel créole, « Gran Tomobil » et « An bèl péyi », soutenu par l’accordéon de Anne-Sophie Valentine et accompagné par les voix savoureuses de Greg Germain et Gary Cadenat.

Le printemps des poètes version créole a tenu une nouvelle fois toutes ses promesses en permettant qu’éclate la puissance de la synergie des talents réunis dans un plateau d’artistes rares. L’association Tous Créoles ! assure d’une meilleure coordination dans l’organisation de la prochaine édition, pour que puisse assister à l’évènement un plus grand nombre d’amoureux des mots de nos auteurs créoles d’hier et d’aujourd’hui.

Partager

Poster un commentaire