Présentation de l’association

Association Loi 1901 Déclarée à la Préfecture de la Martinique sous le N° W9M1000975 – Siret : 509 435 194 00014

Tél : 0596.504.999 – Fax : 0596.428.019Rencontrer Partager Avancer
BP 281 – 97286 LAMENTIN Cedex 2
 
L’association « Tous Créoles ! » a été fondée en 2007 par une soixantaine de personnes issues de toutes les composantes de la communauté créole antillaise : Noirs, Mulâtres, Indiens, Chinois, Békés, Syro-libanais, mais aussi des Métropolitains et des Africains ayant adopté depuis longtemps notre créolité comme démarche de vie et de pensée.

 « Tous Créoles ! » va célébrer en 2017 son 10ème anniversaire ! 

C’est une étape significative et importante dans la vie d’une telle organisation, et en particulier pour la nôtre, dont l’ambition est de contribuer à l’édification d’une communauté créole apaisée, solidaire et affranchie de tout sectarisme.
 
Par la mise en œuvre d’actions et de gestes symboliques, notre association entend œuvrer afin de permettre à celles et ceux qui composent cette communauté d’apprendre à mieux se connaître et à se respecter, et ce dans leurs différentes singularités. En finalité, l’objectif de l’association « Tous Créoles ! » est de permettre aux Martiniquais et aux autres communautés créoles, au-delà de l’histoire douloureuse de leurs origines, de se retrouver dans l’apaisement d’une personnalité partagée.
 
Enfin, « Tous Créoles ! » entend contribuer de façon vigilante et par tous les moyens à la défense des droits de l’Homme, à la lutte contre toute expression ou manifestation de racisme, de xénophobie ou de discrimination de tous ordres.
 
En 2007, pour la première fois dans la courte histoire de nos sociétés post-esclavagistes, une association –c’est-à-dire un regroupement volontaire et organisé de femmes et d’hommes autour d’un projet idéologique commun- se constituait pour débattre à haute voix de sujets que l’on avait jusqu’ici soigneusement évité d’aborder depuis près de 160 ans ; en fait depuis que, dans notre pays, l’Esclave s’est libéré (d’ailleurs sans haine, à la manière d’un Mandela). Il s’agissait de débattre de ces frontières multiples, de ces relations complexes, de ces non-dits, de cette coexistence parfois rugueuse mais pourtant attachante, de cette affection amère, de cette chaleur teintée de ressentiment qui unit et désunit quotidiennement les Antillais, tant il est vrai que notre communauté créole est née dans l’inhumanité d’un crime qui la marquera pour longtemps.
 
Pour la première fois aussi, des hommes et des femmes de bonne volonté voulaient tenter, de façon ordonnée et non plus seulement instinctive ou intuitive, de délier des nœuds, de décoincer des esprits, de déplacer des lignes, de désoxyder nos mœurs et nos cœurs, enfin d’œuvrer pour la fraternisation des différentes composantes de la société créole.
 
L’association « Tous Créoles ! » a donc été fondée en 2007 par une soixantaine de personnes issues de toutes les composantes de la communauté créole antillaise : Noirs, Mulâtres, Indiens, Chinois, Békés, Syro-libanais. Parmi ses membres fondateurs on peut noter la présence de personnalités telles que le chirurgien Henri Lodéon, l’écrivain Tony Delsham, les chefs d’entreprise Marcel Osenat, Bernard Hayot et Nicole Malidor, les universitaires Fred Célimène et Hector Élisabeth, l’avocat Gérard Dorwling-Carter, le révérend-père Louis Élie, l’historien Édouard de Lépine, le poète Marcel Rapon, etc. Notre actuel Conseil d’administration reflète la richesse de cette grande diversité, avec 24 membres représentant toute la mosaïque socio-ethnique de notre Créolité.
 
Nous avons retenu « Tous Créoles ! » comme appellation, et non pas celle, par exemple, de « Tous Martiniquais », car nous n’imaginons pas pouvoir limiter la Créolité, qui se veut mouvement et élargissement perpétuels, à la seule Martinique ! De fait, la Créolité rompt avec une structuration identitaire figée : c’est un processus constant, à partir duquel se fondent toute son originalité et la force de sa modernité. Chercher à figer ou limiter notre personnalité créole serait une entreprise illusoire, tout autant que faire de notre pays un enclos, à l’heure où le monde devient un village trans et inter connecté.
 
L’association compte aujourd’hui environ 230 adhérents tous venus spontanément, y compris ceux inscrits à une section autonome créée en mai 2009 à Paris, qui a vocation à rassembler les Créoles de métropole.
 
Nous tirons une grande fierté à la fois du nombre de nos membres –qui n’est pas commun après moins de dix années d’existence- et de leur qualité. En effet, sans pour autant que « Tous Créoles ! » soit un regroupement élitiste, puisque des personnes très modestes en font partie, cependant des personnalités remarquables y adhèrent, tels que des écrivains, des universitaires, des médecins, des entrepreneurs, des artistes… Une douzaine d’ouvrages ont été publiés ces dernières années par des adhérents de l’association ! En fait, ont choisi de nous rejoindre des femmes et des hommes ouverts, de bonne volonté, épris de paix et soucieux de contribuer à la construction d’un monde créole apaisé, débarrassé du poids de son passé, non pour l’oublier, mais pour ne plus le subir.
 
« Tous Créoles ! » conduit à longueur d’année, aussi bien à la Martinique qu’à Paris, de nombreuses opérations visant non seulement à promouvoir la culture et les personnalités créoles, mais aussi à favoriser la rencontre et le partage entre ultramarins, parfois en synergie avec d’autres organisations ou associations : conférences-débats, présentation d’ouvrages, colloques, expositions, sorties, rencontres familiales, randonnées, etc.
 
Sur son site web www.touscreoles.fr et sa page http://www.facebook.com/touscreoles, l’association relaie quotidiennement l’actualité créole, publie régulièrement des portraits de personnalités ultramarines ainsi que des études et des recherches sur l’histoire des sociétés créoles et leurs communautés fondatrices, notamment sur la période de l’esclavage ; tout cela afin d’en permettre une connaissance et une compréhension les plus justes et humanistes que possible. L’association a d’ores et déjà inscrit dans son objet la création à terme, à la Martinique, d’une « Maison des Mémoires et des Identités ». Aujourd’hui, elle travaille activement à plusieurs chantiers d’envergure, seule ou en liaison avec d’autres organisations : 

  • Notre association est membre du groupe de travail « Résilience Martinique », qui a initié une analyse collective en profondeur : comment renaître de sa souffrance, quel avenir pour nos jeunes ? Conduite par le professeur Boris CYRULNIK, philosophe contemporain qui a animé un important colloque à la Martinique le samedi 10 novembre 2012 à l’UAG, cette démarche connaîtra une suite en novembre 2014.
  • « Réflexion créole », démarche visant à donner dans nos dictionnaires une définition actualisée au vocable « créole », correspondant mieux aux réalités d’aujourd’hui.
  • « Le Bateau pédagogique », un ambitieux projet conduit par l’association « Métisse à Nantes », de construction d’une réplique de l’Aurore, bateau négrier du XVIIème siècle.

Rendez-vous chaque mois pour de nouvelles manifestations !